MENU
ESPACE RESSOURCES NUMÉRIQUES
Accueil Récits Recherches Pratiques

À Propos
Association Ping

Rencontre d'études critiques des cultures numériques 2022

Depuis 2019, les rencontres d’études critiques des cultures numériques abordent le numérique dans une démarche interdisciplinaire et critique en sciences sociales. Dans le cadre des Journées des libertés numériques, en mars 2022, la quatrième séance, s'attachait une nouvelle fois aux contradictions et ambivalences des usages des technologies numériques, entre processus d'empowerment liés aux pratiques DIY et mise au travail des corps. Ci-dessous, retrouvez les enregistrements des interventions et présentations de cette séance :

Amélie Tehel - Fabrication Do It Yourself de soi

Amélie Tehel est docteure en sciences de l’information et de la communication au PREFICS-Université Rennes 2. Elle a soutenu en novembre 2021 une thèse intitulée (Re)construire un corps hors-normes : perspective communicationnelle de la fabrication Do It Yourself de soi, sous la direction de Jean-Luc Bouillon et de Marie Bénéjean. Ses recherches portent sur les représentations des corps dits "hors-normes" et sur les processus d'empowerment dans les pratiques DIY (Do It Yourself).

Joseph Godefroy - Travail des usager⋅ères d'Instagram

Joseph Godefroy est doctorant en sociologie au CENS (UMR 6025) - Université de Nantes. Ses travaux portent sur les usages sociaux, économiques et professionnels de la plateforme Instagram. Plus précisément, sa thèse traite de la mise au travail des usager⋅ères d'Instagram et se focalise sur l'activité des "influenceurs⋅euses".

Feriel Boukachabia - Rendre visible le capitalisme de plateforme

Feriel est anthropologue, étudiante en master 2 parcours « Cultures numériques » à Polytech Nantes et chercheuse en devenir. Elle s’attelle à rendre visible les usages du numérique au moyen de la recherche-création et action. Son mémoire de recherche intitulé « Rendre visible le capitalisme de plateforme : ethnographie du territoire de l’attente nantais des livreurs de repas » traite de l’inscription spatiale des travailleurs « invisibles » des plateformes de livraison Deliveroo, Uber Eat etc.

Comité Scientifique et d'organisation

Documentation des séances précédentes

Licence Creative Commons
Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 - International.

Autres fiches de cette série