MENU
ESPACE RESSOURCES NUMÉRIQUES
Accueil Récits Recherches Pratiques

À Propos
Association Ping

Found 39 results

recherches - recits - pratiques
Qualiopi pour les tiers-lieux : outils et ressources

Texte - 2022
recits - pratiques - recherches
Une mémoire collective sonore, pour PiNG et les tiers-lieux numériques

Texte - 2021
recits - pratiques - recherches
Coulisses du projet d’archives sonores de PiNG

Texte - 2021
pratiques - recherches
Mémoire collective, pour aller plus loin

Texte - 2021
récits - pratiques - recherches
Approche réflexive sur le projet d'archives sonores de PiNG

Texte - 2021
recits
“De quoi nos ateliers sont-ils faits ?”, une mémoire collective sonore

Audio - 2021
recherches
La recherche en tiers-lieux

Vidéo - 2022
pratiques - récits - Recherches
Radio Contre Temps "Lieux" 30/06/22

Audio - 2022
pratiques - recherches
Kit de mise en oeuvre d'une base d'archives sonores

Fichier - 2021
recits
L'expérimentation moodle.pingbase.net en 2021

Texte - 2022
recherches
Apprendre et reconnaître tout au long de la vie dans les tiers-lieux - Veille

Texte - 2019
recherches
Micro-observatoire des métiers de la médiation numérique : photographie 2020

Texte - 2021
recits
Présentation de PiNG par l'émission Hyperliens

Vidéo - 2021
recits - recherches - pratiques
Plateforme C, fablab citoyen et pédagogique

Fichier - 2019
recherches - pratiques
Pour aujourd'hui et pour demain - Aligner ses pratiques numériques avec ses valeurs

Vidéo - 2022
recherches
Gouvernances collectives - Veille

Texte - 2021
recits - pratiques
Refonte du wiki Fablabo, comment ? Pourquoi ?

Texte - 2022
recherches - recits - pratiques
Projet nouveau lieu : les orientations

Texte - 2019
recits - pratiques
Projet nouveau lieu : Trouver un nom

Texte - 2019
recits - pratiques
Hyperlien : Carnet de bord #1

Texte - 2021
recits - pratiques
Hyperlien : Carnet de bord #2

Texte - 2019
recits - pratiques
Hyperlien : Carnet de bord #3

Texte - 2020
recits - pratiques
Hyperlien : Carnet de bord #4

Texte - 2020
recits - pratiques
2020/2021, Hyperlien en pointillés

Texte - 2022
recits - pratiques
Hyperlien : Carnet de bord #5

Texte - 2022
recits - pratiques
Hyperlien : carnet de bord #6

Texte - 2022
pratiques
Découpeuse laser et plexi frost

Texte - 2019
pratiques
Des outils libres pour les tiers-lieux, et les autres…

Texte - 2021
recherches
Bricolage convivial - Veille

Texte - 2019
recherches
Fablabs au pluriel - Veille

Texte - 2020
pratiques
Expérimentations autour de la cire

Texte - 2020
recherches
Faire culture autrement, espaces numériques et recherche-action

Texte - 2013
pratiques
Lexique

Texte - 2020
pratiques - recherches
Vercauteren, Micropolitiques des groupes

Texte - 2019
recits - recherches - pratiques
L'atelier Partagé du Breil, Bricolage Convivial

Fichier - 2019
recherches - pratiques - recits
(S)lowtech, Déprogrammer l'Obsolescence

Fichier - 2019
recherches - pratiques
Vers une éthique de l’accueil et l’animation à l’atelier ?

Texte - 2019

Hyperlien : Carnet de bord #5

Mai/juin 22

Nous allons tenter de résumer ici les éléments structurants sur lesquels PiNG (salariés, Conseil d’Administration, adhérents) a travaillé au printemps 2022.

Tout d’abord, il a fallu se réorganiser au niveau équipe et se remettre en ordre de marche. En effet, pas simple de reprendre le fil d’un projet laissé en suspens pendant deux ans (vous pouvez retrouver dans cet article un retour sur cette période). Pas évident non plus de s’approprier un projet pensé par des personnes qui, pour la plupart, ont quitté la structure. Il s’agissait donc de se réapproprier le projet et ses intentions dans un premier temps et, dans un second temps, de s’accorder sur une façon d’avancer collectivement sur le projet quand tout le monde est déjà bien occupé.

Un de nos principaux dossiers sur cette période a été l’aménagement de l’espace atelier d’Hyperlien. En effet, nous avons passé diverses étapes clés, en collaboration avec les architectes 0101, pour valider l’Avant-Projet et déposer la déclaration de travaux. Notamment, un nouveau scénario d’aménagement est venu rebattre les cartes. La longue pause de deux années sur le projet a permis de le faire maturer et nos architectes nous ont sorti du chapeau, ou plutôt de leurs stylos, un scénario 3. Après divers échanges avec eux, l’équipe, le CA ce scénario est celui qui nous est apparu comme le plus convaincant, notamment parce qu’il libère de l’espace dans le grand atelier et permet donc une reconfiguration plus aisée de l’espace et des zones de travail. Ça, c’est pour l’aspect positif de ce nouveau projet.

plan_boitemachine%281%29

plan_detail_boitemachine

Là où cela s’est compliqué, c’est qu’en soumettant le projet aux différents bureaux d’étude, la boite machine s’est révélée trop lourde pour la dalle du bâtiment. Une première solution avec intervention sur les fondations a d’abord été imaginée. Vous vous doutez que le propriétaire de ce bâtiment neuf à l’histoire longue et douloureuse n’était pas vraiment favorable à cette option. Pour éviter de rentrer dans un jeu administratif et juridique sans fin, il nous fallait trouver une autre solution. Celle-ci nous a été soufflée par le maître d’ouvrage du bâtiment – merci à lui - : les plaques de répartition, à savoir des plaques situées au sol de la boite machine et qui permettent, comme leur nom l’indique, de « répartir le poids » des machines. Youpi ! Une fois cette solution validée par les architectes, les bureaux d’étude, le bureau de contrôle, le maître d’ouvrage du bâtiment (….), 0101 a pu finaliser l’Avant-Projet et déposer la déclaration de travaux. Voilà une belle étape de franchie.

Nous nous sommes également penchés sur la question du lieu partagé. L’envie de PiNG est en effet de ne pas « habiter » et animer seule ce « laboratoire citoyen des cultures numériques » et nous souhaitons collaborer avec d’autres structures pour proposer des activités permettant d’aborder le plus large spectre des cultures numériques, toucher une grande diversité de publics, ouvrir le lieu sur des créneaux étendus à équipe constante, notamment. Nous avons travaillé en ateliers et groupes de travail pour projeter des partenariats, préciser ce statut de « colocataire » du lieu (nom non définitif), imaginer les formes de réciprocité sachant qu’aucune sous-location n’est autorisée. À ce stade, nous organisons des premiers rendez-vous avec des « colocataires » potentiels pour proposer un premier cadre d’échange, qui évoluera au fil des discussions avec eux.

Côté communication, nous avons lancé un travail autour de la refonte de l’identité graphique de PiNG avec pour objectif notamment de gagner en lisibilité et cohérence entre l’association et les lieux qu’elle anime (l’Atelier Partagé, Plateforme C puis Hyperlien), avec également une question de fonds sur la façon de donner à voir l’identité des structures partageant nos espaces. Un cahier des charges a été envoyé à divers graphistes locaux triés sur le volet (car rémunérés pour leur travail et notre budget n’est pas un puits sans fond…). Leurs propositions sont attendues pour mi-juin. Autre point, sur l’aspect communication, nous avons fait un GRAND pas en validant le nom des espaces PiNG à l’intérieur des halles. Notre difficulté : trouver un nom à des salles ayant vocation à accueillir des usages très divers et qui évoluent dans le temps. Nous avons tranché pour un nom commun à tous ces espaces, associé à un numéro, les labos (01, 02, 03 etc.…) en référence à la baseline du lieu « laboratoire citoyen des cultures numériques ».

Enfin, nous sommes toujours à la recherche de financements pour consolider notre budget d’investissement. Après plusieurs allers-retours avec la collectivité qui nous soutient sur ce projet, le montant global a été revu à la baisse, non sans renoncer à certains aménagements, mais la sobriété est de mise. Le montage financier envisagé prévoyait un cofinancement de cet investissement à parts égales par chacun de nos deux financeurs principaux. Cependant, après plusieurs mois de sollicitations et le soutien écrit de l’un des deux financeurs, le second ne nous envoie pas de signal clair. Les travaux (et donc les dépenses les plus élevées) commençant en octobre, le temps presse pour rassembler la somme nécessaire. Nous entamons alors une série de rendez-vous auprès de nos financeurs habituels, de structures accompagnatrices et prescriptrices de financements solidaires, sollicitons des fondations, passons en revue les différents dispositifs de soutien, demandons un DLA (Dispositif Local d’Accompagnement).

En parallèle, nous travaillons sur le modèle économique dans Hyperlien : quelles en seront les ressources financières ? Comment se répartiront-elles entre subventions publiques, subventions privées (fondations), cotisations des adhérent·es, prestations facturées, autres ressources ? Vous le saurez lors d’un prochain épisode !

L’équipe de PiNG

Licence Creative Commons
Ce contenu est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 - International.

Autres fiches de cette série